TAPUSCRIT

 :: 

      

TAPUSCRIT

    05, 2008 7:38 pm

Episode 8.
28 - A l'occasion d'Ad Al Adha, ayant lieu tout de suite aprs notre retour, les visites entre familles se font dans un climat joyeux. Au cours de ma conversation habituelle laquelle je tiens toujours parce qu'elle m'apporte beaucoup, je raconte mon beau-pre, Haj Mohamed, toutes les choses m'ayant merveill pendant mes tournes. Je lui fais part galement de la contrarit que provoquent en moi les faits et gestes des petites gens. Etant lui-mme, la fois spectateur et observateur du chamboulement que subit la socit, l'homme sage et trs cout car il ne parle jamais sans rien dire, m'explique, et toute la famille prsente au tour du plateau de th accompagn de gteaux, que ce que l'on constate est la consquence de l'ignorance de la majorit des parents. Ces derniers lvent les enfants, sans respecter les valeurs de l'Islam. En particulier les femmes issues de l'exode rural, d'une grande ampleur depuis les dernires dcennies, ne veillent pas sur leur progniture au cours de leur petite enfance, priode essentielle de lapprentissage des rgles de la vie. Protgs et scuriss, les adolescents que produit la socit doivent tre pourvus de l'ducation de base dfaut de laquelle il n'est pas possible de former des hommes et des femmes valables et responsables. Enfin, il faut dire, ajoute-t-il, que c'est un autre temps que nous vivons. L'poque dont il se rappelle, comme si c'tait hier, n'est plus qu'un souvenir. De son temps, le matin de trs bonne heure, rues et trottoirs taient balays et lavs l'eau par des hommes dvous la cit et son bien-tre. Il se souvient du facteur apporter le courrier deux fois par jour, de l'encaisseur de la maison de l'lectricit, comme appele jadis, passer une premire fois pour relever le compteur et, par respect pour les abonns en cas de leur absence, prciser la date de son second passage pour encaisser le montant du relev mensuel, laissant la prfrence au client d'attendre le dernier dlai pour payer directement la caisse. Tout cela, et d'autres choses encore, c'est fini maintenant alors que les moyens sont plus importants qu'avant. Il donne, toutefois et en raison de son optimisme, aux jeunes qui l'entourent ses prcieux conseils de prendre le bon cot de ce bouleversement en attendant la stabilisation de la socit et la ralisation de son projet grce la volont d'Allah.
29 - Comme pour dtourner mon attention de ce qui me proccupe, Fatima joue son rle d'pouse mon gard et pour bien accomplir son devoir envers moi, tel qu'elle le fait tout doucement mais srement depuis notre union, elle m'enseigne le rituel de la prire, les attitudes et les mouvements observer strictement pour la faire; elle me montre, comment excuter mes ablutions dans la pratique, et m'apprend rciter par cur les plus courtes Sourates du Coran. Ces versets coraniques me sont indispensables pour m'acquitter convenablement de mes prires, bien que l'intention, c'est--dire la foi, importe plus dans ce domaine. Trs motiv, je progresse normment dans cette voie, du fait qu'en trois minutes, je me lave les mains, me rince la bouche, me nettoie le nez, le visage, les bras, la chevelure, les oreilles, et pour finir les pieds jusqu'aux chevilles, trois fois tous les coups. Je vais rgulirement la mosque, et surtout lors de la prire solennelle, clbre tous les vendredis, qui est pour moi l'occasion de revoir tous les musulmans pratiquants, des croyants comme moi; ceux que je connais, et avec qui je discute des questions religieuses pour en apprendre davantage, et tre averti des interdits de la religion, comme par exemple l'adultre, le mensonge ou l'hypocrisie. J'apprcie la Khoutba, ou prche, sa juste valeur comme je prte beaucoup d'importance tout ce qui a trait l'Islam. J'coute attentivement le Hadith notamment. A mon retour la maison j'invoque avec ma femme qui assiste du cot des croyantes la prire, le sujet trait lors de la prire solennelle, son contenu et son but et apprends d'elle de plus en plus de choses qui m'chappent encore, en la matire. Ainsi, tous les points rests sombres dans mon esprit s'claircissent. La religion de l'Islam a, pour moi, toute sa signification. Je la sens intrieurement et d'une faon motionnelle. Je l'aime et la dfends de toutes mes forces.
30 - Je deviens redevable ma jeune pouse pour tout ce qu'elle fait pour moi; elle ne mnage aucun effort pour m'tre agrable. Pour ma part, je la traite bien, la respecte et la rends heureuse. Avec elle je suis doux, merveilleux, galant et trs gentil. Tous les deux nous nous entendons merveille, et menons une vie sans problme, comme les membres de la famille de ma femme et les voisins, amis et connaissances en attestent volontiers. Tout va trs bien, notre foyer est un succs. Il est serein. Les gens remarquent que nous formons un couple qui ne se spare jamais. Ensemble, nous faisons nos courses, au march ou ailleurs. Le matin, pour respirer l'air frais tout simplement, nous nous promenons sur la corniche. Les balades, le plus souvent nocturnes en t, forment le gros de nos sorties. Nous allons au cinma pour voir les bons films, et, deux fois par semaine, au club pour notre sport prfr. Lorsque je veux faire plaisir ma femme, je l'amne dner au restaurant qu'elle adore pour l'ambiance conviviale qu'on y vit.
A vuivre


: 71
: 82
: 03/07/2008

    

      


 :: 

 
: